Phénomène de pollution massif : les plages bretonnes envahies par des granulés de plastiques industriels

20/01/23

Après le Finistère et les Sables d'Olonne, c'est maintenant Pornic qui est le théâtre de cette invasion. L’antenne locale de Surfrider a tiré la sonnette d’alarme pour alerter sur ces déversements préoccupants.


Il suffit d'une image pour pose le décor de ce phénomène préoccupant: un tapis de dizaines ou centaines de milliers de ces petites billes blanches, recouvrant le sable, à perte de vue. Depuis plusieurs semaines, ce phénomène défigure tour à tour plusieurs plages de la côte atlantique. Après le Finistère en décembre et la Vendée début janvier, c’est la Loire-Atlantique qui est aujourd’hui touchée. 

« Les billes ont fini par se mélanger avec l’eau et le sable mais en fin de semaine dernière, à Pornic, c’était visuellement très impressionnant, indique Jean-François Grandsart, responsable de l’antenne locale de Surfrider, qui a lancé l’alerte. C’est une pollution d’une ampleur inédite dans le département. » 

Les granulés plastiques industriels, appelés aussi pellets ou larmes de sirène, sont de petites sphères servant de matière-première pour fabriquer la quasi-totalité des objets en plastique. Du fait de leur petite taille (habituellement moins de 5 mm), et de mauvaises pratiques de la part des industries, les pellets sont souvent “perdus”, et ce à toutes les étapes de la chaîne de production et de distribution du plastique (production, transport, recyclage…).      

Peut-on nettoyer les plages de cette pollution ?    

160 000 tonnes de granulés de plastiques industriels se retrouvent dans l’environnement chaque année en Europe. « Il se pourrait très bien qu’un ou plusieurs conteneurs (…) aient été perdus en Atlantique Nord et déversent leurs cargaisons sur les plages adjacentes, ou encore d’un relargage d’un conteneur déjà perdu il y a un certain temps », explique Cristina Barreau, chargée de l’étude des microplastiques chez Surfrider. « Il peut aussi s’agir d’un accident industriel mal géré et qui a conduit à la dispersion de pellets dans le milieu. »

« Les poissons, animaux marins et oiseaux vont en ingérer, et le reste ne disparaîtra pas, se désole Jean-François Grandsart. Il va se fragmenter en particules de plus en plus petites et sur terre, elles vont ensuite rejoindre les nappes phréatiques. Elles sont tellement petites et nombreuses que tout ce que l’on va pouvoir faire pour les ramasser sera dérisoire, même avec une cribleuse. C’est trop tard, le mal est fait… » 

En apprendre plus sur les pellets 


Comment mettre fin à la pollution de granulés de plastique? 

Face à l'ampleur de cette pollution, sa récurrence et les dégâts irréversibles qu'elle provoque, Surfrider appelle l'Etat Français à agir. Le 1er janvier de cette année, des mesures visant à empêcher ce type de pollution sont entrées en vigueur. Elles doivent maintenant être appliquées et respectées par toutes les industries.

La pollution ne connaissant pas de frontière, la France doit aussi soutenir l'adoption d'une réglementation européenne ambitieuse. Il est en effet urgent d'encadrer à plus grande échelle les pratiques des acteurs de l'ensemble de la chaîne de valeur du plastique.

Il n'est plus acceptable que les industries fixent elles-mêmes leur propre règles sans aucun contrôle extérieur, sous la forme de l'initiative volontaire "Opération Clean Sweep". Il est crucial que les industries et les gouvernements travaillent ensemble pour éviter les déversements de microplastiques et protéger l'Océan et les plages pour les générations futures. Le combat contre le plastique se poursuit donc en politique.

Un traité international est en cours de réflexion et des négociations auront lieu à Paris en mai prochain.


Pour faire suite à l'évènement dramatique qui à touché Pornic en fin de semaine dernière, nous organisons un grand ramassage de pellets le samedi 21 janvier. 

Participez à la Grande opération de dépollution de la plage de Pornic de 21 Janvier 

Articles similaires

09/01/23

Danone assigné en justice pour son utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France assignent en justice le géant de l’agro-...

lire l'article
28/10/22

Écaussinnes (Belgique) : Surfrider Foundation s’attaque aux granulés plastique industriels

Le site d’Écaussinnes est connu depuis maintenant une dizaine d’années comme un haut lieu de pollut...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.